samedi 30 mai 2009

Grand Paris


Tour Montparnasse . 2009


Parmi les nombreux projets du Grand Paris présentés récemment dans tous les journaux et sur toutes les chaînes de télévision, Frank Gehry et Jean Nouvel proposent une coiffe pour chapeauter le toit de l'infernale Tour Montparnasse. Sans avoir vu aucune image de ce projet, j'avais entendu dire à la radio que les deux zozos projetaient de créer un écho à la coupole des Invalides et au sommet de l'obélisque de la Concorde, pyramidion doré ajoutée à l'édifice il y a un peu plus de dix ans. Pourquoi pas.

Mais la réalité est d'une tout autre nature. Le projet-farce des Abbott et Costello de l'architecture contemporaine tient plus d'un dégazage sauvage rejeté par un tripode de la Guerre des Mondes ou d'un agrégat de cheveux, de poils pubiens sales collés au savon dans le fond d'une bonde de douche mal entretenue. Mais puisque ces poils sont dorés, ce sont sûrement ceux de Zeus ou d'un quelconque dieu moderne, de la laideur ou du non-sens. Il est rassurant de savoir que des gens continuent d'œuvrer pour que se perpétue l'histoire des catastrophes architecturales de la place.



Gare Montparnasse . 1895

Among other urban projects designed by architecture agencies to develop Paris into a giant metropolis, the famous Frank Gehry and Jean Nouvel got a brilliant idea. Since the Montparnasse Tower is universally known as being a major ugly building, why not making it even more disgusting, by covering its rooftop with one huge golden pubic hairs cap? They pretend it would remind of the golden rooftops of the Invalides and the pyramid at the top of the Concorde obelisk. Somehow, it seems a giant vacuum cleaner/tripod from The War of the Worlds outgassed a load of trash over the tower. Since these hairs are golden, I guess they might be Zeus' (unless they belong to another - lesser known - entity, the modern god of Ugliness & Nonsense. The history of Montparnasse building disasters is now ready to get to its next level...

3 commentaires:

Elisabeth Neveux a dit…

aha avant de lire je pensais aussi que ce projet ressemble à une belle touffe de poils pubiens...
ça fait un peu glauque quand même, surtout quand on sait qu'il y a des cinémas pornos pas loin u_u'

Cécile a dit…

Mel, Liz, vous avez absolument raison tous les deux - je me demande comment ces architectes peuvent imaginer un projet comme celui-là. Ca sent l'idée brillante découverte en 30 secondes, avant la visite surprise de Sarkozy et Delanoë... Vite, ils arrivent, balancent ta moumoute sur la maquette!

armel a dit…

Liz, les cinémas porno ont plus ou moins disparu du quartier, mais je crois que cette espèce de chose glauque est finalement pire. Un peep show, on peut toujours choisir de ne pas y entrer, mais une serpillière géante tombée du ciel, c'est déjà plus délicat.